STUPEUR, CHOC !

Les annonces sont tombées, Alexandre Bompard a « servi » à la presse une communication édulcorée, destinée aux investisseurs, et dans le but d’endormir les salariés…