La fédération FO de l’alimentaire, qui avait appelé à la grève et à un rassemblement jeudi devant le siège France de Carrefour à Massy (Essonne) face « aux menaces qui pèsent sur l’emploi » dans le groupe, a annoncé mercredi reporter au 1er mars la mobilisation en raison des intempéries. Dans un communiqué, la FGTA-FO indique avoir « pris la responsabilité » de ce report « pour des raisons de sécurité dues à la météo, principalement compte tenu du nombre important de bus devant se rendre sur place et n’étant pas autorisés à circuler par les différentes préfectures ». « Ce report n’entame en rien la détermination de la FGTA-FO et des équipes FO Carrefour face au plan Bompard », souligne la fédération.

Le PDG de Carrefour, Alexandre Bompard, a annoncé le 23 janvier la suppression de 2.400 postes dans les sièges du groupe, via un plan de départs volontaires, ainsi que la sortie du groupe de 273 ex-magasins Dia, qui affecte 2.100 salariés avec un plan social à la clé. Des milliers de suppressions d’emplois supplémentaires sont redoutées par les syndicats. Michel Enguelz, délégué FO Carrefour, avait indiqué mardi à l’AFP compter quelque 2.500 inscrits pour le rassemblement à Massy. 350 délégués du syndicat belge Setca-FGTB étaient également attendus, le géant de la distribution ayant aussi annoncé des suppressions d’emplois en Belgique.