Les premières à bénéficier du congé maternité ont été les institutrices en 1929. À cette époque, la loi accordait alors huit semaines non rémunérées. Aujourd’hui, elle encadre de manière plus souple ce droit.