Une nouvelle affaire vient d’être jugée qui met à mal la barémisation plafonnée des indemnités prud’homales.

Deux jugements en six jours écartent cette disposition s’appliquant à un salarié victime d’un licenciement injustifié et à laquelle Emmanuel Macron est très attaché.

Nous avions déjà relaté un precédent jugement du CPH de Troyes qui avait estimé qu’était contraire au droit international le plafonnement des indemnités consacrées par les dernières ordonnances Macron de sinistre loi Travail II.